Emmanuel Coiffier

Franchisé depuis 2013 à la tête de 2 restaurants à Grand Quevilly et Pissy-Pôville en Haute-Normandie.

 

Quel fut votre parcours avant de devenir franchisé KFC ?Après une courte carrière de jockey, j’ai travaillé plus de 20 ans dans le secteur automobile. Directeur de 3 concessions Audi en Normandie, j’ai souhaité en 2011 mettre mon esprit d’entreprise à profit et suis allé à la rencontre des équipes de KFC avec lesquelles j’ai eu un excellent contact.

 

Pourquoi avoir choisi le modèle de franchise KFC ?Pour son concept, et pour l’accompagnement et la sécurité qu’elle peut offrir. Etre franchisé KFC me donne la liberté dont je rêvais depuis des années. C’est un métier très complet :au-delà des compétences opérationnelles et commerciales, les franchisés KFC doivent posséder de solides qualités managériales. En effet, nous gérons des équipes conséquentes, or ces hommes et ces femmes sont la clé du succès de l’enseigne.

Ivan Roty

Franchisé depuis 2010 à la tête de 3 restaurants à Nîmes, Alès et Arles.

 

Quel fut votre parcours avant de devenir franchisé KFC ? Issu de la pépinière interne de KFC, J’ai d’abord travaillé en qualité de Directeur Régional au sein de l’enseigne avant de me lancer en franchise. Cela me semblait logique à un moment donné de ma vie de devenir entrepreneur. J’avais l’avantage de bien connaître les produits KFC, d’être convaincu de leur originalité et d’avoir une excellente maîtrise du système de franchise. J’ai donc repris le restaurant de Nîmes en avril 2010, puis j’ai ouvert le restaurant d’Alès en juin de la même année. J’ai ensuite ouvert le restaurant d’Arles en mai 2014.

 

Pourquoi avoir choisi le modèle de franchise KFC ? L’effet réseau est quelque chose de très fort chez KFC. Il y a en effet toujours un collègue prêt à nous aider à proximité et c’est à mon sens une vraie force lorsqu’on est un entrepreneur : on prend nos propres décisions pour assurer la bonne gestion de notre restaurant, mais on n’est jamais seul lorsqu’on a besoin de soutien.

Frédéric Glédel

Franchisé depuis 2012 à la tête de 2 restaurants à Saint-Grégoire près de Rennes et à Langueux près de Saint-Brieuc.

 

Quel fut votre parcours avant de devenir franchisé KFC ? J’ai travaillé pendant 16 ans dans le secteur de la grande distribution, en endossant différentes fonctions. Puis porté par mon envie d’entreprendre, j’ai souhaité mettre à profit toute l’expérience acquise pour développer mon propre projet. J’ai donc profité du salon de la franchise en 2012 pour me rapprocher de de l’enseigne, séduit par la qualité des produits KFC et les valeurs prônées.

 

Pourquoi avoir choisi le modèle de franchise KFC ? La franchise en restauration rapide m’a tout de suite attiré en raison de la similitude des compétences à mettre en œuvre qu’elle partage avec la grande distribution. Dans les deux cas il faut être un bon opérateur, un financier avisé ainsi qu’un manager fédérateur, et bien sûr aimer le contact avec le client. J’ai spécifiquement choisi KFC en raison de ses valeurs humaines, ainsi que pour son modèle de franchise gagnant-gagnant, qui m’offrait la possibilité de me développer et de faire grandir mes équipes tout en bénéficiant de l’appui d’un grand groupe.

Francois Guerin

Franchisé depuis 2008 à la tête de 4 restaurants à Goussainville, Creil, Jaux-Compiègne, Gonesse.

 

Quel fut votre parcours avant de devenir franchisé KFC ? Avant de devenir franchisé chez KFC, j’ai travaillé pour une chaîne de la restauration rapide pendant 13 ans. J’ai évolué à l'interne, manager, directeur, directeur régional. J’ai participé à la formation opérationnelle de futurs franchisés de l’enseigne.

 

Pourquoi avoir choisi le modèle de franchise KFC ? Je voulais rejoindre un réseau avec un fort potentiel. J’ai donc éliminé toutes les petites structures. KFC arrivait en France au moment où je voulais me lancer. Faire partie d’une enseigne de la restauration rapide était un plus pour moi. C’était plus facile de me développer. Participer au lancement de l’enseigne en France, construire le réseau et développer une relation franchisé-franchiseur me paraissaient également être une expérience intéressante. Je souhaitais pouvoir partager mon expérience avec d’autres entrepreneurs. Il y a des échanges continus entre franchisés et franchiseur à travers notamment des commissions de travail (marketing, achats …) qui permettent aux membres du réseau de participer à l’évolution du savoir-faire.

Stéphane Bonal

Franchisé KFC depuis 2011 à la tête de 3 restaurants à Carcassonne, Béziers et Narbonne.

 

Quel fut votre parcours avant de devenir franchisé KFC ? Avant de faire le choix de me lancer en tant qu’entrepreneur franchisé avec KFC, j’ai construit un long parcours dans le commerce de détail.

 

Pourquoi avoir choisi le modèle de franchise KFC ? Je me suis tout de suite senti en confiance, les process et systèmes de franchise KFC ont été éprouvés dans 109 pays. L’enseigne m’a accompagné à chaque étape de mon projet, notamment lors de ma recherche de financement. J’ai également suivi cinq mois de formation théorique et pratique, ce qui m’a apporté beaucoup de sérénité pour me lancer. J'ai appris le concept, les process de fabrication des produits, l'accueil client, les normes KFC. L’enseigne se donne les moyens de ses ambitions et investi dans l’accompagnement de ses franchisés.